EXCLUSIF – Les Spoilers et tous les détails juteux sur le MDNA Tour!
29 mai 2012 News

EXCLUSIF – Les Spoilers et tous les détails juteux sur le MDNA Tour!

Durant les deux derniers mois, Madonnarama vous a révélé nombre d’informations concernant le setlist du MDNA Tour, mais aussi ses concepts et projections backdrops.
Aujourd’hui, pour avoir assisté aux répétitions, nous vous confirmons le setlist final ainsi que les détails juteux concernant le show en entier…

Ce post contient évidemment de nombreux spoilers…

TRANSGRESSION

  • Ouverture
    Le show s’ouvre sur des cloches, les chants religieux de Kalakan. Des sons hantés sur des écrans montrant une lanterne qui se balance religieusement.
  • Girl Gone Wild
    Le titre débute sur « Oh my God » répété à plusieurs reprise, puis c’est le « Act of Contrition » qui démarre avec des sons de verre qui se brise et Madonna qui apparait.
    Le reste est assez similaire à la version album avec un ajout instrumental qui inclut des sons de fouets, un petit extrait de « Material Girl » et un sample de « Give it 2 me ».
  • Revolver
    Démarre avec un coup de feu, puis assez similaire à la version album.
    Les projections backdrop avec Lil Wayne en featuring.
  • Gang Bang
    Démarre avec des sirènes de police et des projections qui montrent des jets de sang à la Dexter.
    Pas forcément intégralement live, Madonna intervient tout de même dans la partie parlée « and when I see this bitch again… ».
    Monte Pittman intervient à la guitare pendant la partie dubstep du titre.
  • Papa Don’t Preach
    Une version bien live, assez courte, incluant un orgue proéminent et des symboles religieux.
  • Hung up
    Complètement et diaboliquement retravaillée pour la tournée.
    Le sample d’Abba n’est plus qu’un souvenir qu’on entend durant un court moment et c’est une version vocodée qui est utilisée.
    Le morceau contient également des répétitions de « Oh my God » et des paroles de le « Act of Contrition ».
  • I Don’t Give A
    Madonna à la guitare.
    L’intro « I Don’t Give A » chantée par Kalakan et Nicki Minaj qui fait une apparition en projections arborant une longue perruque blonde.

INTERLUDE

  • Best Friend
    Revisité avec des samples de « Hearbeat », le backdrop est très sombre, montrant des images de cimetière, de cercueils se finissant sur une pierre tombale avec un M inscrit dessus.

PROPHECY

  • Express Yourself vs. Born This Way vs. She’s Not Me
    Un classique qui inclut ici des sons de marche militaire.
    Les projections backdrop sont joyeuses et même drôles par moment. Elles se réfèrent aux BD américaine vintage, de Roy Lichtenstein à J. Howard Miller, incluant.
    Lorsque Madonna chante « What happens when you’re not in bed », les projections montrent deux hommes qui s’embrassent en version cartoon.
    Nous vous avions parlé de grosses surprises, et c’est en mixant le « Born this Way » de Lady Gaga, et en finissant par « She’s not me » que Madonna montre qui est la vraie reine.
  • Give me all your luvin’
    C’est le « Just Blaze remix »qui est utilisé.
    Les danseurs font une marche dans les airs habillés en costume rouge avec chapeaux et tambours.
  • Turn up the Radio
    Démarre de façon similaire à l’intro du Music Inferno durant le Confessions tour: des stations de radio qui passent d’un titre de Madonna à l’autre, incluant « Holiday », « Into the Groove », « Lucky Star », « 4 Minutes » etc.
    Puis c’est un démarrage sur le « Turn up the Radio » distordu de la version « Leo Zero Remix » avant un lancement sur album version en mode plus rock avec Madonna à la guitare.
  • Open Your Heart/Sagarra Jo
    Madonna introduit verbalement « the Kalakan Trio », comme elle les appelle. Elle dit: « j’ai beaucoup voyagé et durant mon passage au pays basque… » expliquant les raisons pour lesquelles elle les a voulu sur cette tournée.
    Le titre est intégralement revisité et le résultat est magnifique.
    Le backdrop montre des images inspirées par la culture Basque.
    Après « Open Your Heart », ils chantent ensemble « Sagarra Jo », le titre du trio qui sonne admirablement bien !
  • Masterpiece
    Très intime, touchant, Madonna qui chante impeccablement et Kalakan qui se joint à elle pour la fin du titre!

INTERLUDE

  • Justify my Love
    La vidéo projection backdrop pour Justify my Love exprime une idée essentielle: « Dita is back! »
    Madonna est poursuivie par des hommes bizarres aux rires effrayants, portant des masques de carnaval, mais choisit de se cacher dans une chambre pour s’amuser toute seule ! La vidéo est dans la veine de la pub pour « Truth or Dare by Madonna » avec une atmosphère très sexy.
    D’après nos sources, la vidéo est une métaphore de tous ceux qui cherchent à exploiter Madonna, à la juger ou à exploiter sa vie privée, alors qu’elle choisit de s’enfermer, ne plus avoir peur et vivre librement sa vie et ses fantasmes dans un décor sexy.

MASCULINE/FEMININE

  • Vogue
    Madonna porte une chemise blanche, une cravate noire, un pantalon haut noir, des longs gants noirs, un corset et un soutien gorge conique réinventé, le tout désigné par l’incroyable Jean Paul Gaultier.
    La version est très similaire à celle du Super Bowl mais en version défilé de mode et chanté live, cette fois.
    Le backdrop est également similaire au Super Bowl incluant la police d’écriture du magazine VOGUE et des photos des stars d’Hollywood (Marlene Dietrich, Grace Kelly…)
  • Candy Shop vs. Erotica
    Madonna retire le corset et le soutien gorge conique, et Candy Shop débute avec une intro différente, plus sexy et swingant tandis que Madonna entonne « see which flavour you like and I’ll have it for you… »
    Une chorégraphie sensuelle en couples révèle Madonna dansant avec Brahim Zaibat.
    Cette version de « Candy Shop » inclut une petite portion d’ »Erotica », et tandis que Madonna chante « Erotic Erotic put your hands all over my Body », Brahim met effectivement ses mets sur son corps !
  • Human Nature
    Madonna a chanté ce titre de nombreuses fois, mais c’est cette performance que l’on retiendra.
    Musicalement proche de la version album, Madonna entre dans une boite chantant « Im not sorry » alors que les mains des danseurs invisibles se posent sur elle.
  • Like a Virgin
    Le titre a été très curieusement retravaillé pour coller au titre « Evgeni’s Waltz » de Abel Korzeniowski pour la bande originale de W.E.
    Madonna dans un soutien gorge, se révèle vulnérable et sensible alors qu’elle chante un de ses plus gros tube assise sur le sol.
    C’est le titre qui va diviser. Certains adoreront, certains haïront, mais la version ne laissera personne insensible.
    Pour finir, Madonna s’assoie à coté du pianiste et disparait sous la scène.

INTERLUDE

  • Nobody Knows me
  • L’écran central voit apparaître le visage de Madonna. Ses cheveux sont long à l’épaule et légèrement bouclés. Elle porte des gants noirs en cuir, un soutien-gorge noir et des bretelles en cuir. Le maquillage est léger afin d’accentuer la série d’effets spéciaux durant la vidéo.
    Le début de la vidéo est une sorte de collage de parties d’anciennes photos de Madonna sur son visage animé, comme si l’on avait découpé son sourire, ses yeux d’un ancien magazine pour les coller sur son visage actuel. Cette première partie de la vidéo se conclut par Madonna qui évoque sa propre mort à travers la façon dont les médias l’ont enterrée des dizaines de fois.
    Toujours en utilisant le même collage, Madonna va prendre l’apparence de plusieurs personnages qui ont joué un rôle positif ou négatif dans notre histoire depuis Marine le Pen jusqu’à Sarah Palin, le pape, Hitler ou Obama.
    Les écrans périphériques montrent des images de ce que les actes de ces individus ont causé ou ce qu’ils évoquent dans son esprit.
    Au milieu de la vidéo, des images de différents jeunes adolescents qui se sont suicidés suite au harcèlement qu’ils ont subis à l’école accompagné d’un RIP, de leurs dates de vie et mort et de leurs noms. Un de ces noms est Brandon Bitner.
    La dernière partie de ce backdrop montre des images positives de gens qui s’embrassent: de toutes races, hétérosexuels ou homosexuels, des gens plus âgés, des parents avec leurs enfants.
    La vidéo contient un message très puissant qui ne laissera pas les fans insensibles.

REDEMPTION

  • I’m Addicted
    Proche de la version album avec un plus long break avant « I want to dance », l’un des titres les plus intéressants de l’album MDNA l’est aussi live !
    Habillée d’une tenue étincelante entre une robe de Dalida et une héroïne de comics ou de la série 70s « l’âge de cristal », un gros MDNA écrit sur le dos, Madonna apparait comme la grande prêtresse !
    Elle danse pieds nus et la chorégraphie évoque quelque peu une secte futuriste comme on les imaginait dans les 70s !
  • I’m a Sinner / Cyber-Raga
    Madonna à la guitare, un collier de fleurs autour du cou sur son ensemble brillant. Le titre reste très 70s.
    Les danseurs portent des tenues colorée.
    La scène s’élève puis se repositionne, Madonna met sa guitare en bandoulière et entonne Cyber-Raga avec Kalakan.
  • Like a Prayer
    Tout les danseurs se joignent à Madonna sur scène, portant des robes noire avec une grande croix dessinée.
    Madonna chante le titre brillamment mais sans effet particulier, elle va au bout du catwalk puis revient sur la scène.
  • Celebration
    C’est LE final et c’est très réussi. Madonna s’empare de la culture DJ avec une énergie hors du commun.
    Dans un pantalon noir très moulant gardant le haut de sa combinaison brillante, elle se lance dans une chorégraphie effrénée dans laquelle elle saute d’un danseur à l’autre, fait la roue en l’air.
    On nage en plein happy mood dans une atmosphère remplies de cubes colorés.
    Sur l’un de ces cubes, Madonna joue au DJ avec des écouteurs sur les oreilles, simulant des scratches sur ses platines.
    L’ensemble des danseurs et de l’équipe présente sur scène disparait alors sous un cube géant.

En résumé, nos spoilers passés s’avèrent juste et en conclusion, le MDNA Tour va vous en mettre plein la vue!

Nos précédents posts Spoilers sur la tournée MDNA World Tour 2012:
- THE MDNA WORLD TOUR 2012 – Setlist Spoilers Partie 1
- THE MDNA WORLD TOUR 2012 – Setlist Spoilers Partie 2
- THE MDNA WORLD TOUR 2012 – Setlist Spoilers Partie 3
- THE MDNA WORLD TOUR 2012 – Setlist Spoilers Partie 4
- THE MDNA WORLD TOUR 2012 – Setlist Spoilers Partie 5
- THE MDNA WORLD TOUR 2012 – Setlist Spoilers Partie 6