Madonna remercie Sean Penn et Guy Ritchie
1 septembre 2011 News

Madonna remercie Sean Penn et Guy Ritchie

Madonna a remercié ses ex-maris – Sean Penn et Guy Ritchie – pour l’avoir encouragée à poursuivre une carrière au cinéma.

W.E., son second film, a fait l’objet d’une projection presse, ce matin, et sera présenté devant le public de la Mostra, ce soir à 22h. La présence de Madonna a évidemment capté l’attention de toute la presse du monde.
Le film, dont les premières critiques, plutôt mitigées, font surface, a pourtant été assez largement applaudi après la diffusion presse.

Durant la conférence de presse qui a suivi, Madonna a affirmé…

« Je suis et j’ai toujours été attirée par des gens très créatifs, et c’est la raison pour laquelle, j’ai épousé Sean Penn et Guy Ritchie, deux réalisateurs très talentueux.
Ils m’ont tous deux encouragés en tant que réalisatrice et que personne créative à poursuivre mes efforts dans ce sens. Il m’ont beaucoup soutenus. »

« Je m’identifie à elle [Wallis Simpson] en ce sens qu’il est très commun lorsque les gens deviennent célèbres, des personnes publiques ou des icônes, on les réduit souvent à une image, on leur accorde certains attributs et on ne les autorise pas à évoluer à partir de cette image.
J’ai connu des périodes durant lesquelles je me suis sentie comme une outsider quand j’ai déménagé en Angleterre. Cela n’a évidemment pas duré pendant les 10 années durant lesquelles j’y ai vécu. Depuis, je me sens la bienvenue en Angleterre. »

« J’ai été profondément et indubitablement troublée en essayant de comprendre les raisons pour lesquelles cet homme, le Roi Edward VIII … pouvait renoncer à cette immense position de pouvoir pour l’amour. »

« [Quand 'The King's Speech' est sorti] j’en ai été quelque peu inquiétée, parce que je me suis dit que personne n’allait s’intéresser à mon film, si quelqu’un faisait un film qui traitait de la même époque.’
Mais lorsque j’ai vu que le film traitait l’histoire d’un point de vue très différent et qu’il a eu beaucoup de succès, je me suis dit qu’il frayerait le chemin pour mon film.
Comme s’il informait le public sur l’histoire de sorte à ce que nous ne démarrions pas sur une page blanche. »

Les premières critiques… en anglais
The Hollywood Reporter: un film bizarre et curieux
The Telegraph: Une histoire osée et courageuse
The Guardian: Une folie pimpante et mal réalisée
Indiewire (The playlist): W.E. est un désastre royal