Lady Gaga est désolée d’avoir dit que la comparer à Madonna était « attardé »
23 avril 2011 News

Lady Gaga est désolée d’avoir dit que la comparer à Madonna était « attardé »

news-madonna-lady-gaga-retarded-apologies

Pour les américains, Lady Gaga a fait un faux pas en utilisant le mot « attardé » durant une interview pour NME magazine.
Comme nous l’avons récemment posté, elle se défendait d’accusations selon lesquelles sa chanson « Born This Way » ne serait qu’une copie du hit « Express Yourself » de Madonna, avec les mots suivants…

« Je suis une compositrice. J’ai écrit des tonnes de musique.
Pourquoi voudrais-je sortir une chanson pensant que j’abuserais tout le monde ?
C’est attardé.
Je trouve que le simple fait de me poser la question est ridicule !
Je vous regarderais dans les yeux et je vous dirais que je suis pas suffisamment idiote ou suffisamment abrutie pour penser que vous soyez suffisamment idiot ou abruti pour remarquer que j’aurais soi-disant volé une mélodie.
Je ne pense pas [qu'il y ait la moindre ressemblance]…
Je vous le jure.
Je suis pas suffisamment idiote pour sortir un single ou assez abrutie.
Si vous mettez les deux chansons l’une à côté de l’autre, les seules similitudes résident dans la progression des cordes.
Et cela a été le cas pour tous les morceaux disco depuis les dernières 50 ans.
N’allez pas me blâmer parce que je suis la première putain d’artiste en 25 ans à classer ce concept dans le top 40, cela ne veut pas dire que je suis une plagiaire, ça veut juste dire que je suis dotée d’une putain d’intelligence. Désolée. »

Mais après que Jennifer Aniston en ait fait les frais, l’année dernière, en utilisant le mot « attardé » à la télévision, se faisant critiquer par toutes les organisations s’occupant d’handicapés, Lady Gaga a décidé de s’en excuser.
Elle a déclaré sur CNN…

« Je considère que ma vie entière de travail et de musique n’est destiné qu’à repousser les limites de l’amour et de la tolérance.
Mes excuses pour ne pas avoir assez pensé ma réponse. A tous ceux qui en ont été blessé, sachez que c’était furieusement intentionné de ma part.
Une erreur honnête qui réclamait de l’honnêteté de ma part.
Si les handicaps de la vie vous laissent hors jeu ou harcelé, réjouissez-vous et aimez-vous dès aujourd’hui. »